News

Après la débâcle d'Optima

juin 12
Faut-il redouter d’autres incidents dans le monde bancaire?

"....Les banques actives en Belgique présentent différents profils de risque. Certaines institutions financières bénéficient de très bons ratings (cote mesurant leur solidité) auprès des agences d’évaluation financière, alors que d’autres sont moins bien notées. Certaines ne font même pas l’objet d’une notation: il est alors difficile de déterminer leur solidité financière. Signalons qu’Optima ne faisait l’objet d’aucun rating… Parmi les petites banques d’origine étrangère, on trouve aussi sur le marché belge Izola Bank, une institution financière basée à Malte et appartenant au groupe belge Van Marcke. Elle est elle aussi dépourvue de tout rating. Elle relève du système de garantie des dépôts maltais.

La banque MeDirect, d’origine maltaise, relève par contre du système de protection belge parce qu’elle a modifié sa structure pour avoir un siège en Belgique. Mais cette banque ne reçoit aucun rating non plus. Parmi les petites banques qui sont notées par les agences, on trouve PSA Bank, qui relève du système de garantie français, notée BB + chez S & P, ce qui revient à une cote de 10/20, et Baa3 chez Moody’s (8/20).

Banca Monte Paschi, banque d’origine italienne qui a une filiale en Belgique et bénéficie à ce titre de la garantie belge des dépôts, est notée B2 chez Moody’s (6/20) et B- chez Fitch (5/20). NIBC Direct, succursale de la banque néerlandaise NIBC, relève du système néerlandais de garantie. Elle est notée BBB- chez Fitch et S & P (11/20) et Baa1 chez Moody’s (13/20). À titre de comparaison, Rabobank.be, qui relève de la protection des dépôts néerlandais, bénéficie d’une note A + chez S & P (16/20), AA- chez Fitch (17/20) et Aa2 chez Moody’s (18/20)."



Source: L'Echo.Be - 11/06/2016 - Lire l'article en entier

Partager cette information