News

La Vie des Marchés

août 16

Contre toute attente, les marchés continuent leur légère progression ou s'offrent à tout le moins une certaine stabilisation dans des volumes toujours très étroits et donc par nature assez dangereux.

Contre toute attente, les marchés continuent leur légère progression ou s'offrent à tout le moins une certaine stabilisation dans des volumes toujours très étroits et donc par nature assez dangereux. Souvenons-nous de l'épisode de la dévaluation surprise du yuan en plein milieu du mois d'août de l'année dernière qui avait lancé une phase de grande déstabilisation sur les marchés.

Aujourd'hui, ce sujet demeure moins d'actualité. Ce sont plutôt les banques européennes et le pétrole qui constituent désormais les oscillateurs de perception du ou des risques multiples pour les investisseurs.
Sur le plan macro-économique, les croissances américaine, chinoise et européenne résistent à ce jour bien que le Brexit assombrisse déjà l'année 2017 non seulement pour la Grande-Bretagne mais aussi pour ses partenaires européens. Sans effondrement de la croissance mondiale, l'investisseur peut toujours espérer soit un bon rendement à travers le dividende versé par les entreprises soit une progression des bénéfices si son stockpicking s'avère fructueux. Le mois de septembre verra s'égrener les dernières publications semestrielles mais le sujet sera déjà ailleurs dans la tête des épargnants. En effet, le quatrième trimestre, quant à lui, sera émaillé d'échéances politiques internationales : les élections présidentielles aux Etats-Unis et le référendum sur le système électoral en Italie. Le conflit syrien continue de s'enliser et les frictions entre peuples frères slaves (russes et ukrainiens) ne se sont toujours pas apaisées.

Le tableau ne parait pas réjouissant au premier abord mais au vu de tous les cataclysmes pré-annoncés depuis des mois, les marchés actions, aux Etats-Unis comme en Europe, ont offert des possibilités de performance dans une année qui restera sans doute encore compliquée pour tous les gérants d'actifs.

 

 

Source: DNCA Finance - Texte achevé de rédiger le 12 août 2016 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion.

Partager cette information