News

La Vie des Marchés

déc. 27
Les volumes sur les transactions boursières commencent à baisser partout dans le monde. Les investisseurs se plaisent à imaginer ce qui les attendra au pied du sapin après ces semaines de rebond des marchés actions. Malheureusement, les nouvelles incessantes d'attentats en Europe et ailleurs rappellent à chacun(e) la fragilité et la richesse de nos démocraties.

L'année 2016 aura bien été celle de tous les dangers et de tous les dragons. De multiples séances de panique boursière ont été vécues tout au long de l'année sans que l'économie mondiale ne déraille pour autant. Il reste encore une semaine avant de tirer des conclusions définitives et se projeter vers 2017. Pour l'instant, les positions sectorielles continuent de privilégier les valeurs qui avaient été délaissées par les investisseurs depuis le début de la crise financière en 2008.

Ainsi, aux États-Unis, c'est le "Bank trade" qui l'emporte sur le "Fang trade", FANG étant l'acronyme pour les valeurs technologiques de croissance les plus connues (Facebook, Apple, Netflix, Google). En Europe aussi, les valeurs bancaires ont superformé les valeurs technologiques ce dernier mois. BANK contre FANG, voilà le pari qu'il fallait prendre en cette fin d'année pour assurer le YING YANG de son allocation de portefeuille en espérant tout de même que tout cela ne finisse pas en gigantesque BIG BANG si la recapitalisation du secteur bancaire italien devait finalement prendre une mauvaise tournure.

D'ici là, les investisseurs pourront remercier l'étonnant Donald, désormais élu par les grands électeurs, qui aura été bien plus généreux que l'oncle Picsou en déclenchant un puissant rallye (value) de fin d'année sur les actions européennes et des records historiques pour la bourse américaine. Il en faudra bien plus pour emmener les marchés actions toujours plus hauts l'année prochaine mais accordons-nous donc une légère pause en ces moments de fêtes de Noël pour ne penser qu'aux bonnes choses, forcément éphémères, et oublier (un peu) nos angoisses toujours persistantes.

 


Source: DNCA Finance - Texte achevé de rédiger le 22 décembre 2016 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion.

Partager cette information