News

La Vie des Marchés

janv. 10
Si l'année 2016 a bien été celle du retour de la guerre froide entre les Etats-Unis et la Russie, 2017 pourrait bien être aussi l'année de la CIA. Cet acronyme qui décrit normalement l'agence des services secrets américains signifie pour nous : Croissance, Inflation et Actions (CIA).

Ce triptyque est la clé du succès et de la performance pour l'investisseur prêt à prendre des risques notamment sur l'Europe et plus particulièrement sur la zone euro. Les rencontres récentes avec les sociétés européennes se soldent toutes par un constat saisissant : bien gérées, restructurées, bénéficiant de coût de financement historiquement bas, les entreprises ont grandement amélioré leurs leviers financier et opérationnel. Elles n'attendent plus qu'une chose : la croissance des chiffres d'affaires soit par le volume soit par les prix.

Les derniers indices de confiance tant en France qu'aux Etats-Unis ont affiché des santés éclatantes. Les indices d'inflation notamment en Allemagne se rapprochent petit à petit de l'objectif de la BCE (2%). Évidemment des risques sur le cycle économique existent : efficacité des mesures de l'administration Trump, évolution des taux de change vis-à-vis du dollar, fuite des capitaux en Chine, réformes structurelles à mener en Europe.... Certains secteurs souffrent encore (les services pétroliers par exemple).

Pour autant, l'alternative aux actions européennes se raréfient à un moment où le cycle se raffermit. La France fait figure de zone à fort potentiel si des réformes intelligentes y sont menées. Disposant d'un tissu d'entreprises aussi mondiales qu'innovantes (cf la présence de la FrenchTech au CES de Las Vegas), la qualité du secteur privé tranche avec le discours décliniste ambiant et le poids étouffant du secteur public.

Les Allemands, nos plus fidèles admirateurs malgré parfois certaines apparences trompeuses, utilisent cette douce expression "Leben wie Gott in Frankreich ("Heureux comme Dieu en France)". Prions ensemble pour que la bourse française soit en 2017 le paradis tant vanté chez les Germains.

Source: DNCA Finance - Texte achevé de rédiger le 6 janvier 2017 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion

Partager cette information