News

La Vie des Marchés

juin 28
Les marchés actions prennent leur respiration avant les mois d'été. La tendance est moins nette, les inquiétudes sur une nouvelle dégringolade du prix du baril pèsent, la période des publications n'a pas encore démarré et certains investisseurs souhaitent prendre une partie de la performance réalisée sur le premier semestre. Il est vrai que des performances à deux chiffres sur certains marchés, certaines thématiques ou certaines géographies sont appréciables


Les taux longs ont baissé à contrepied des anticipations. Leur remontée dans les prochains mois pourrait signaler le redémarrage d'un mouvement haussier sur les actions notamment en Europe où les données macro-économiques sont toutes revues en hausse (Italie, France).

Aux Etats-Unis, les mêmes questions demeurent pour l'instant sans réponse malgré une nouvelle hausse des taux courts par la Fed : où va la croissance ? où va l'inflation ? où vont les taux longs ? où vont les profits des entreprises ? où va Donald Trump ?

Pendant ce temps, la Chine a annoncé la décision de MSCI d'inclure 222 grandes capitalisations chinoises (actions A) dans les indices MSCI Emerging Markets Index (représentant une pondération de 0,73%) et dans le MSCI ACWI Index à partir de juin 2018. Cette décision est un signal envoyé à la Chine pour continuer d'œuvrer dans la voie des réformes de son modèle économique. La Chine s'engage à s'adapter au capitalisme financier puisqu'elle maîtrise déjà bien le capitalisme industriel. Largement contributrice à la croissance globale, elle pourrait aussi par ces nouveaux liens qui se tissent devenir une future contributrice et/ou génératrice de grandes crises mondiales. Il ne faut pas oublier qu'elle doit affronter à long terme trois périls : la Dette, la Démographie et la Démocratie (3D). Finalement, l'ancien dirigeant chinois, Deng Xiaoping, avait peut-être vu juste quand il affirmait : "Si la Chine ouvre ses portes, des mouches entreront forcément".

Source: DNCA Finance -Texte achevé de rédiger le 23 juin 2017 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion.

Partager cette information