News

La Vie des Marchés

sept. 13
Harvey, Irma, les tempêtes se suivent et malheureusement se ressemblent dans les paysages de désolation qu'elles provoquent.

Harvey, Irma, les tempêtes se suivent et malheureusement se ressemblent dans les paysages de désolation qu'elles provoquent.

L'impact économique, notamment aux Etats-Unis où la Floride devrait être bientôt touchée, ne sera pas si négligeable et de nombreuses industries seront touchées sans remettre en cause pour autant la dynamique américaine et mondiale. Cette expansion synchrone sur toutes les zones de la planète est assez rare pour être signalée.

Comme attendu, la BCE n'a pas modifié son programme d'achat d'actifs. Elle devrait le faire lors de sa réunion d'octobre et réussir à enfin faire (un peu) monter les taux d'intérêt. Cet environnement monétaire continue de favoriser les transactions financières qui animent la cote (Schneider/Aveva et UTC/Rockwell Collins). Après une semaine précédente décevante, les flux reviennent sur le continent européen malgré les craintes du référendum d'autodétermination catalan. Ce nouvel épisode fera semblant d'inquiéter quelques investisseurs à la recherche de sueurs froides sur la zone euro. En effet, dans la constitution de 1978, aucune région espagnole n'a la capacité juridique d'organiser sa sécession et sa propre autonomie.

Donald Trump, dont la communication théâtralisée et les tribulations sont bien difficiles à décrypter sur le plan national ou sur le plan international (Corée du Nord), a enfin obtenu un accord (avec les Démocrates!) sur l'augmentation du plafond de la dette pour les trois prochains mois. Ce jeu d'acteur permanent de la part du Président des Etats-Unis rappelle un célèbre échange en 1988 entre David Brinkley, journaliste, et Ronald Reagan, quand ce dernier achevait son mandat. A la question "votre ancien métier d'acteur vous a-t-il aidé dans votre rôle de Président?", Ronald Reagan aurait répondu de manière assez réaliste la phrase suivante : "There have been times in this office when I have wondered how you could do the job if you had not been actor". Entre Ronald et Donald, l'histoire jugera qui aura le mieux joué...

 

Source: DNCA Finance - Texte achevé de rédiger le 8 septembre 2017 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion

Partager cette information